Définitions

Analyse fondamentale — type d’analyse de marché quand les prédictions sont basées sur les nouvelles des marchés financiers; une analyse des informations politiques et économiques est faite afin de prévoir les mouvements du marché.

Analyse technique (analyse graphique) — type d’analyse du marché lorsque les prédictions sont basées sur le fait que le marché a une mémoire et que les changements futurs seront influencées par cet ensemble de faits passés.

Arbitrage — transfert de fonds d’un marché à un autre dans le but de faire des profits via les différents taux d’intérêt, taux de changes ou le prix de marchandises.

Aussie (AUD) — langage courant pour le dollar Australian.

Baissier (bear) — client qui compte sur la dévalorisation de la monnaie.

Balance — total des fonds sur le compte de transaction un fois que la dernière transaction est achevée, après une certaine période.

Banque centrale — c’est la banque qui fourni les services financiers pour le gouvernement et les banques commercial de son pays.

Buy Limit — ordre en attente afin d’acheter à un prix plus bas que le prix actuel (achetez moins cher que maintenant). Ces ordres sont placés avec l’espoir que le prix va chuter jusqu’à un point où il commencera à augmenter à nouveau.

Buy Stop — ordre en attente afin d’acheter à un prix plus élevé que le prix actuel (achetez plus cher que maintenant). Ces ordres sont placés avec l’espoir que le prix du marché va atteindre un certain niveau et qu’il continuera à augmenter.

Cable — langage courant pour pound. Cela s’appelle de cette façon du fait que les premières valeurs boursières ont été envoyées en Amérique via le câble transatlantique au milieu du 19ème siècle.

Candlesticks — une des méthodes pour créer des diagrammes concernant les taux de change des objets financiers.

Compte (account) — enregistrement dans la base de données qui contient des informations sur les utilisateurs et sur d’autres objets du système.

Conseiller (Expert Advisor) — système automatique (script) qui exécute les transactions sans la participation du courtier en se basant sur un algorithme prédéterminé.

Cotation hors marché (Non-market quotation) — cote qui suit les conditions suivantes :
  • présence d’un écart de prix significatif;
  • retour du prix vers le niveau initial avec création d’un écart de prix sur une courte période de temps;
  • absence d’une dynamique de prix rapide avant l’apparition de cette cote;
  • absence de nouvelles économiques importantes qui influencent considérablement le taux des objets financiers, au moment de l’apparition de la cote.

Court (short) — position de vente. Son profit augmente avec la diminution des prix du marché.

Courtier (broker) — individu ou compagnie qui prend la responsabilité d’être l’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur, comme un objet financier qui va demander un certain prix (commissions sur la transaction).

Couverture (hedging) — usage d’objet financier pour réduire les risques. Celui-ci est connecté avec l’influence des facteurs défavorables du marché, du fait du prix d’autres objets financiers associé au premier ou au marge brut qu’il génère.

Déchirure (trend) — mouvements du marché qui évoluent clairement dans une seule direction (augmentation – hausse, diminution – baisse, stationnaire).

Demande (ask) — prix auquel vous pouvez acheter une monnaie. Le prix de la demande est plus élevé que le prix d’achat.

Dépôt (deposit) — fonds qui ont été déposés sur le compte pour des transactions futures.

Devise de base (base currency) — monnaie qui s’applique majoritairement lors des transactions. Toutes les transactions sont faites sur la monnaie de base.

Devise cotée (quoted currency) — monnaie qui se situe en second dans le croisement de monnaie. Le prix de la monnaie de base est reflété en se basant sur celle-ci.

Diversification — stratégie qui a pour but de réduire les risques en allouant les investissements sur différents instruments financier ou sur différents objets.

Ecart (gap) — les pauses dans les graphiques des cotes dues aux disparités entre les prix d’ouverture d’une période d’échange et les prix de fermeture de la période d’échange précédente. Ils peuvent avoir lieu du fait d’une non prédiction des circonstances (par exemple après le week end).

Effet de levier (leverage) — instrument qui permet d’échanger des sommes plus importantes en ayant seulement une partie de la somme. Par exemple avec une force de levier de 1:100, vous pouvez réaliser un échange de 100 000 USD en ayant seulement 1 000 USD de fonds propres.

Equité (equity) — indicateur qui caractérise le compte du client au moment présent. Il est calculé de la manière suivante : equité = balance + bénéfice potentiel – perte potentielle.

Exécution du marché (Market Execution) — méthode d’exécution des ordres, quand l’ordre est exécuté dans tous les cas. Si le prix change au moment de l’exécution de l’ordre il sera tout de même exécuté au nouveau prix, modifié.

Exécution instantanée (Instant Execution) — méthode d’exécution des ordres, lorsqu’un ordre est exécuté au prix indiqué. Si le prix change lorsque l’ordre est envoyé au serveur d’échange, le client reçoit une notification concernant les changements de prix (recours). Le courtier peut alors choisir d’accepter le nouveau prix ou refuser que l’ordre soit exécuté.

Faiseur de marché (market-maker) — grosse banque ou organisation financière qui détermine la valeur actuelle de la monnaie du fait d’une participation majoritaire dans les opérations vis-à-vis du marché total.

Haussier (bull) — courtier qui compte sur l’augmentation des taux de change.

Indicateur (indicator) — outils d’analyse informatique des fluctuations des prix en fonction des données statistiques utilisées lors des analyses techniques.

Kiwi (NZD) — langage courant pour la monnaie néo-zélandaise (dollar néo-zélandais).

Liquidité (liquidity) — possibilité de changer un actif pour un autre. Des liquidités plus importantes laissent l’opportunité de faire une plus grosse affaire sans créer des changements significatifs des prix.

Long — position d’achat. Le profit augmente quand le prix du marché augmente.

Lot — certain montant ou unité de la somme des actifs, utilisées pour exécuter des échanges de certains objets (pour les croisements de monnaie, la part standard FOREX est de 100 000 unités de la monnaie de base).

Majeur (majors) — croisements de monnaie principaux : EUR/USD, GBP/USD, USD/JPY, USD/CHF, AUD/USD et USD/CAD.

Marge (margin) — la garantie, requise pour exécuter un échange avec l’aide d’une force de levier. Par exemple, si le force de levier est de 1:100 et l volume de l’ordre est de 10 000 USD, la marge est de 100 USD.

Margin call — notification qui montre qu’un petit montant des fonds est laissé sur le compte des échanges et dans le cas de mouvements du marché défavorables, l’arrêt complet peut avoir lieu. Cette notification est envoyée au moment or le reste des fonds sur le compte des échanges attint un certain pourcentage de la marge (40 % par exemple).

Négociant (dealer) — individu ou compagnie avec qui les commerçants ont un contrat qui régit les bases des échanges. Les négociants prennent la responsabilité d’agir en tant que second parti lors d’une transaction.

Nouvelles trading (news trading) — le type de système d’échange, l’essence qui permet de faire des bénéfices sur les écarts de prix au moment où d’importantes nouvelles économiques sont diffusées.

Niveau de résistance (resistance level) — terme d’analyse technique qui détermine le niveau auquel les participants d’un marché commencent souvent à vendre.

Niveau supporté (support level) — terme d’analyse technique qui détermine le niveau auquel les participants du marché commencent souvent à acheter.

Objet financier (financial instrument) — type de produits sur le marché dans l’environnement financier (nom de la monnaie, parts, futur, options etc...).

Offre (bid) — prix auquel vous pouvez vendre la monnaie. Le prix d’achat est plus bas que le prix de la demande.

Ordre (order) — instruction du client pour exécuter un échange à un taux spécifié (pour acheter ou vendre une monnaie contre une autre). Une fois que l’ordre est ouvert, il doit être fermé afin de fixer les pertes et profits.

Ordre de fermeture (order closing) — procédé pour inverser vente/achat d’un important volume d’objets financiers qui compense pour l’achat/vente du volume lors de l’ordre d’ouverture.

Ordre d’ouverture (order opening) — procédé d’achat ou de vente d’un certain volume d’objets financiers, afin de faire du profit grâce au changement de la cote dans une direction favorable. Afin de fixer les résultats des échanges, vous devez fermer l’ordre.

Ordres différée — ordre d’achat ou de vente d’objets financiers dans le futur quand le prix atteint le niveau indiqué par l’ordre.

Paire de devises (currency pairs) — objet financier qui est échanger sur les marchées d’échanges internationaux. Les croisements de monnaie sont formés de deux monnaies, qui sont écrites sous la forme d’un ratio de l’une par rapport à l’autre. Par exemple USD/JPY. Le résultat est appelé le taux de change ou cote.

Paires de devises croisées (cross currency pairs) — croisement de monnaie qui n’implique pas le dollar américain. EUR/JPY, par exemple.

Plateformes de trading (terminal de trading) — logiciel des courtiers qui permet d’exécuter une transaction depuis un ordinateur ou tout autre appareil de télécommunication.

Points — unité des changement de prix des objets financiers (0.0001). Par exemple, si la cote passe de 1.3000 à 1.3001, cela signifie qu’elle a changé d’un point. L’unité fractionnaire du changement prix est utilisée pour les comptes du NDD et d’ECN, ce qui signifie que la cote peut changer de 0.1 point et ressemblera à 1.30011.

Profit — augmentation positive du solde résultant d’investissement ou d’échange après avoir déduit toutes les dépenses.

Requote — notification sur le terminal d’échange vis-à-vis des changements de prix durant le lancement d’un ordre. Vous pouvez soit accepter le nouveau prix, soit annulé l’exécution de l’ordre. La nouvelle cote peut apparaître sur le compte avec l’exécution instantanée.

Scalpage (scalping) — une stratégie d’échange quand les négociants réalisent de gros montant d’ordre sur une cour.

Sell Limit — ordre de vente en cours à un prix plus élevé que le niveau actuel de prix (vendre plus cher que maintenant). Cela est fait dans l’espoir que le marché va augmenter jusqu’à un certain niveau et ensuite commencer à chuter.

Sell Stop — ordre de vente en cours à un prix plus faible que le niveau actuel de prix (vendre moins cher que maintenant). Cela est fait dans l’espoir que le prix du marché va diminuer jusqu’à un certain niveau et va ensuite continuer à chuter.

Slippage — le montant des mouvements du marché depuis le placement de l’ordre jusqu’à son exécution. C’est la situation quand l’ordre est exécuté à un meilleur/moins bon prix que celui indiqué dans l’ordre. Par exemple, ceci peut arriver lors d’une haute instabilité du marché.

Spread — la différence réelle de temps entre l’offre et la demande de prix d’une monnaie à une autre.

Stationnaire (flat) — période où les prix restent dans la même tranche et n’expriment pas de fluctuation indiquant une future augmentation ou diminution.

Stop loss — type d’ordre cours qui aide à limiter les pertes lors de la réalisation de transaction.

Stop out — procédé de fermeture automatique des ordres. Ce procédé a lieu au moment quand le solde sur le compte des échanges est un certain pourcentage de la marge (20 % par exemple).

Swap — honoraire pour le transfert d’une position d’échange ouverte durant toute la nuit. Les fonds peuvent être déduits ou ajoutés au compte.

Swissy (СHF) — langage courant pour le franc Swiss.

Taux de change (cotation) [Exchange rate (quotation)] — c’est le ratio du prix d’une monnaie par rapport à une autre à un moment donné. Par exemple 1 EUR peut être acheté pour 1.3000 USD. C’est comme si : EUR/USD = 1.3000

Take Profit — type d’ordre en cours qui aide à fixer les profits lors de la réalisation de transactions.

Trading automatique (autotrading) — méthode de transaction qui implique qu’un programme exécute les ordres du client suite à sa demande, en se basant sur des critères particuliers, mais sans la participation directe du client.

Trading journalière (day trading) — transactions qui sont complétées en une journée.

Тrailing stop — instrument qui enclenche l’arrêt des pertes au prix actuel avec une certaine marge jusqu’à ce que le marché tourne et passe celle-ci. C’est très utile lors de changements très forts dans une direction particulière.

Verrou (lock) — présence de deux positions d’un objet financier qui vont dans deux directions opposées au même moment.

Volatilité (volatility) — force du variation du taux de change.

Volume — montant d’objet financier qui est échangé durant une certaine période.