Politique AML

Le blanchiment d'argent est le processus de conversion de fonds provenant d'activités illégales (telles que la fraude, la corruption, le terrorisme, etc.) en d'autres fonds ou investissements qui semblent légitimes afin de masquer ou de déformer la véritable source des fonds.

Le processus de blanchiment d'argent peut être divisé en 3 étapes consécutives :
  • Placement. À ce stade, les fonds sont convertis en instruments financiers tels que des chèques, des comptes bancaires et des transferts d'argent ou peuvent être utilisés pour acheter des biens de grande valeur qui peuvent être revendus. Ils peuvent également être physiquement déposés dans des banques et des institutions non bancaires (par exemple, des bureaux de change). Pour éviter toute méfiance de la part de l'entreprise, le blanchisseur peut tout aussi bien effectuer plusieurs dépôts au lieu de déposer la totalité de la somme d'un coup ; cette forme de placement est appelée schtroumpf.
  • Superposition. Les fonds sont transférés ou déplacés vers d'autres comptes et d'autres instruments financiers. Elle est effectuée pour dissimuler l'origine et perturber l'indication de l'entité qui a effectué les multiples transactions financières. Le déplacement de fonds et la modification de leur forme rendent difficile le suivi de l'argent blanchi.
  • L'intégration. Les fonds sont remis en circulation comme légitimes pour l'achat de biens et de services.

Introduction

Justforex, comme la majorité des entreprises fournissant des services sur le marché financier, adhère aux principes de lutte contre le blanchiment d'argent et empêche activement toute action visant ou facilitant le processus de légalisation des fonds obtenus illégalement. La politique AML signifie empêcher l'utilisation des services de la Société par des criminels à des fins de blanchiment d'argent, de financement du terrorisme ou d'autres activités criminelles.

A cet effet, la Société a mis en place une politique stricte de détection, de prévention et d'alerte des instances correspondantes de toute activité suspecte.

Par ailleurs, la Société n'a pas le droit de signaler aux Clients que les autorités répressives sont informées de leur activité. Un système électronique complexe permettant d'identifier chaque client de l'entreprise et de réaliser un historique détaillé de toutes les opérations a également été mis en place.

Afin de prévenir le blanchiment d'argent, la Société n'accepte ni ne verse en aucun cas des espèces. La Société se réserve le droit de suspendre toute opération du Client pouvant être considérée comme illégale ou pouvant être liée au blanchiment d'argent de l'avis du personnel.

La politique doit être communiquée à tous les employés de la société qui gèrent, surveillent ou contrôlent de quelque manière que ce soit les transactions des clients et sont responsables de l'application des pratiques, mesures, procédures et contrôles qui ont été déterminés dans les présentes. Cette politique s'applique également à tous les dirigeants de la société, sous-traitants désignés, agents, produits et services proposés par la société. Toutes les unités commerciales au sein de la Société coopéreront pour créer un effort cohésif pour lutter contre le blanchiment d'argent.

La pertinence, l'efficacité et l'adéquation de cette politique font l'objet d'un audit interne indépendant.

Procédures de l'entreprise

La Société veillera à traiter avec une personne physique ou morale. La Société effectue également toutes les mesures requises conformément aux lois et règlements applicables émis par les autorités monétaires. La politique AML est respectée au sein de la Société par les moyens suivants :
  • Connaissez votre politique client et diligence raisonnable ;
  • Surveillance de l'activité des clients ;
  • Tenue de registres.

La Société évalue les risques auxquels elle est confrontée en fonction de la nature du client, du comportement du client, de la communication initiale du client avec la Société, ainsi que des risques basés sur les services et les titres de la Société.

Connaissez votre client et diligence raisonnable

En raison de l'engagement de l'entreprise envers les politiques AML et KYC, chaque client de l'entreprise doit terminer le processus de vérification. Avant que la Société ne commence toute coopération avec le Client, la Société doit s'assurer que des preuves satisfaisantes sont produites ou que d'autres mesures sont prises qui produiront des preuves satisfaisantes de l'identité de tout client ou contrepartie. La Société applique également un examen approfondi aux Clients qui résident dans les pays identifiés par des sources crédibles comme des pays ayant des normes AML inadéquates ou pouvant présenter un risque élevé de criminalité et de corruption et aux bénéficiaires effectifs qui résident et dont les fonds proviennent de pays nommés.

Clients individuels

Chaque Client fournit des informations personnelles lors du processus d'inscription, notamment : nom complet, date, lieu de naissance, adresse résidentielle, adresse professionnelle, numéro de téléphone et code de la ville.

Le client individuel envoie les documents suivants (si les documents sont écrits en caractères non latins, pour éviter tout retard dans le processus de vérification, il est nécessaire de fournir une traduction notariée du document en anglais) en raison des exigences KYC et pour confirmer les informations indiquées information:

L'identité doit être vérifiée par :
  • Passeport valide ; ou alors
  • Carte d'identité nationale ; ou alors
  • Permis de conduire actuel avec photo ; ou alors
  • Tout autre document d'identification délivré par le gouvernement.

Les documents indiqués doivent contenir : le nom complet, la date de naissance, la photo et la nationalité d'un client, ainsi que, le cas échéant : la confirmation de la validité du document (date de délivrance et/ou d'expiration) et la signature du titulaire.

Les documents indiqués doivent être valides pendant au moins 6 mois à compter de la date de dépôt.

Aux fins des dispositions relatives aux procédures d'identification et aux obligations de vigilance à l'égard de la clientèle, une preuve d'identité est suffisante si :
  • il est raisonnablement possible d'établir que le client est la personne qu'il prétend être ; et,
  • la personne examinant les preuves est convaincue, conformément aux procédures suivies en vertu de la législation et de la réglementation en vigueur, que le client est bien la personne qu'il prétend être.
L'adresse résidentielle actuelle sera vérifiée par l'un des éléments suivants :
  • Une facture de services publics récente ; ou alors
  • Relevé bancaire; ou alors
  • Relevé de carte de crédit (mensuel) ; ou alors
  • Numéros d'identification fiscale, numéro de sécurité sociale ou numéro de service gouvernemental et de système d'assurance.

La facture de services publics, le relevé bancaire et le relevé de carte de crédit ne doivent pas dater de plus de 3 mois à compter de la date de dépôt. Considérant qu'une copie du numéro d'identification fiscale du client, du numéro de sécurité sociale ou du numéro du service gouvernemental et du système d'assurance doit être apostillée dans le pays d'origine à la demande de la société.

Lorsque la certification est requise, les documents doivent être certifiés par l'une ou l'autre des entités suivantes :
  • un juge ;
  • un magistrat ;
  • un notaire public ;
  • un avocat à la loi ;
  • un avocat ;
  • un avocat ; ou alors
  • un commissaire aux serments.

Les deux côtés du document soumis sont requis le cas échéant (par exemple, pièce d'identité ou permis de conduire). L'image du document doit être une photo couleur haute résolution ou une copie numérisée sans flous, reflets de lumière ou ombres. Les quatre bords du document doivent être visibles. Toutes les informations doivent être clairement lisibles, exemptes de tout filigrane, etc.

Pour chaque compte, la Société fera également un effort raisonnable, avant le règlement de la transaction initiale, pour obtenir les informations suivantes dans la mesure où elles s'appliquent au compte :
  • Profession du client ;
  • L'objectif d'investissement du client et d'autres informations connexes concernant la situation financière et les besoins du client ;
  • Revenu annuel, actifs ou valeur nette.

Clientèle

Dans le cas où la société candidate est cotée sur une bourse reconnue ou approuvée ou s'il existe des preuves indépendantes montrant que le candidat est une filiale à 100 % ou une filiale sous le contrôle d'une telle société, aucune autre mesure de vérification d'identité ne sera normalement requise.

Dans le cas où la Société n'est pas cotée en bourse et qu'aucun des principaux administrateurs ou actionnaires n'a déjà de compte auprès de la Société, le responsable fournit les documents suivants en raison des exigences de KYC :
  • Copies du certificat d'enregistrement/certificat de constitution ;
  • Des copies de l'acte constitutif et des statuts, de l'accord de partenariat ou similaire, selon le cas ;
  • Copies des statuts et de la dernière fiche d'informations générales, qui énumère les noms des administrateurs/associés et des principaux actionnaires, et des licences secondaires ;
  • Extrait du registre du commerce, ou document équivalent, prouvant l'enregistrement des actes et modifications de la société et l'état actuel de la personne morale, tel qu'un certificat de bonne réputation ;
  • Copie du certificat de fonction délivré pas plus de 3 mois à compter de la date de dépôt ;
  • Informations sur les Bénéficiaire effectif de la société provenant de sources indépendantes et fiables ;
  • Documents KYC de tous les administrateurs, actionnaires, Bénéficiaire effectif et dirigeants de la personne morale, le cas échéant ;
  • Les résolutions appropriées du conseil d'administration et les formulaires de demande ou d'ouverture de compte signés, identifiant les signataires autorisés ou les principaux dirigeants de la société autorisés à ouvrir un compte, à négocier et leurs pouvoirs et spécimens de signature ;
  • Preuve de l'adresse enregistrée et de l'établissement réel de la personne morale ;
  • Derniers états financiers vérifiés ;
  • Le cas échéant, la Société peut également exiger des informations supplémentaires sur la nature de l'activité des clients, telles que la description et la nature de l'activité (y compris la date de début de l'activité, les produits ou services fournis et le principal établissement).

Cette procédure est effectuée pour établir l'identité du Client et aider la Société à connaître/comprendre les Clients et leurs transactions financières afin d'être en mesure de fournir les meilleurs services de trading en ligne.

Dispositions Supplémentaires

Si, au cours de la relation commerciale, un client omet ou refuse de fournir, dans un délai raisonnable, les données et informations de vérification requises, la Société mettra fin à la relation commerciale et fermera tous les comptes du client.

Les devoirs de vigilance concernant les Clients Particuliers et les Clients Entreprises seront mis à jour et/ou modifiés peu de temps après toute modification. Cela s'applique à un changement de résidence ou d'adresse professionnelle, à de nouvelles cartes d'identité, à un nouveau passeport, à des informations commerciales supplémentaires, à de nouveaux titres/entreprises, etc. Pour toute modification d'information avant ladite période, la Société demande une lettre ou un document relatif aux modifications en cours.

Suivi des activités des clients

En plus de recueillir des informations auprès des Clients, la Société continue de surveiller l'activité de chaque Client afin d'identifier et de prévenir toute transaction suspecte. Une transaction suspecte est connue comme une transaction qui est incompatible avec l'activité légitime du Client ou l'historique habituel des transactions du Client connu grâce à la surveillance de l'activité du Client. La Société a mis en place un système de surveillance des transactions nommées (à la fois automatique et, si nécessaire, manuelle) pour empêcher l'utilisation des services de la Société par des criminels.

La Société se réserve le droit de suspendre toute opération du Client qui, de l'avis du personnel, peut être considérée comme illégale ou peut être liée au blanchiment d'argent.

La surveillance constante des comptes et des transactions des clients est un élément impératif pour contrôler efficacement le risque de blanchiment d'argent.

Exigences de dépôt et de retrait

Toutes les opérations des Clients sur le dépôt et le retrait de fonds ont les exigences suivantes :
  • en cas de virement bancaire ou de virement depuis la carte bancaire, le nom indiqué lors de l'inscription doit correspondre au nom du titulaire du compte/de la carte bancaire. Il est possible de retirer des fonds du compte par virement bancaire uniquement dans la même banque et le même compte que vous avez utilisé pour le dépôt.
  • en cas d'utilisation de systèmes de paiement électronique, le retrait de fonds du compte de trading n'est possible que sur le système et le compte utilisés pour le dépôt ;
  • si le compte a été crédité d'une manière qui ne peut pas être utilisée pour le retrait de fonds, les fonds peuvent être retirés sur un compte bancaire du client ou tout autre moyen peut être utilisé, comme convenu avec la Société, par lequel la Société peut prouver le identité du titulaire du compte ;
  • si le compte a été crédité de fonds via divers systèmes de paiement, le retrait des fonds sera effectué au prorata de la taille de chaque dépôt. Tout profit réalisé peut être transféré sur n'importe quel compte à partir duquel le dépôt a été reçu si le transfert est possible.
  • aucun dépôt ni retrait sur des comptes bancaires, des cartes bancaires, de la monnaie électronique ou tout autre type de compte de paiement de tiers n'est autorisé.

Tenue de registres

Des enregistrements seront conservés pour tous les documents obtenus aux fins d'identification du client (exigences de la politique KYC) et toutes les données de chaque transaction, ainsi que d'autres informations liées au blanchiment d'argent, en vertu des lois/réglementations AML applicables.

Les délais de conservation des documents suivants seront respectés :
  • Tous les documents d'ouverture des comptes des clients et les enregistrements de toutes leurs transactions, en particulier les enregistrements d'identification des clients, doivent être conservés et stockés en toute sécurité pendant sept (7) ans à compter des dates des transactions ;
  • En ce qui concerne les comptes fermés, les enregistrements sur l'identification des clients, les fichiers de compte et la correspondance commerciale doivent être conservés et stockés en toute sécurité pendant au moins sept (7) ans à compter de la date à laquelle ils ont été fermés.